MAI 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Le prélèvement à la source : quelles options sont offertes aux contribuables ?

Afin de garantir la confidentialité des revenus des contribuables et de tenir compte du niveau  de revenus de chacun des membres du foyer, il est proposé deux options (application  d’un taux de prélèvement “individualisé” ou “non personnalisé”) qui permettent d’échapper  à l’application du taux personnalisé du foyer fiscal pour la mise en œuvre du prélèvement  à la source (PAS). Par ailleurs, les contribuables percevant des revenus soumis à acompte pourront opter pour un paiement trimestriel.

L’option pour le taux individualisé


Afin de prendre en compte les disparités éventuelles de revenus au sein du couple, les conjoints soumis à imposition commune peuvent opter pour l’application d’un taux de prélèvement individualisé déterminé en fonction de leurs revenus respectifs, au lieu d’un taux unique pour les deux conjoints du foyer.


Ces taux individualisés sont calculés par l’administration fiscale. Ils permettent au total de prélever le même montant d’impôt. En effet, il s’agit d’une répartition différente du paiement de l’impôt entre les conjoints qui n’a pas d’incidence sur le montant total d’impôt qui est dû par le couple.

 

L’option pour le taux non personnalisé


Les salariés pourront choisir de ne pas transmettre leur taux personnalisé d’imposition à leur employeur en optant pour l’application d’un taux non personnalisé. Dans cette situation, l’employeur appliquera le taux correspondant à la rémunération de son employé, défini par la grille de taux fixée par la loi et correspondant à l’imposition d’un célibataire sans enfant.


Si l’application de la grille de taux aboutit à un taux de prélèvement à la source inférieur au taux personnalisé, le salarié devra également supporter le prélèvement d’un acompte correspondant à la différence entre l'application de son taux personnel de prélèvement et l'application du taux non personnalisé.

Remarque
Ce taux « non personnalisé » sera également appliqué si l’administration fiscale n’est pas en mesure de communiquer un taux au collecteur. Ce sera notamment le cas en début d’activité professionnelle, sauf si l'employeur a utilisé la faculté de pouvoir disposer du taux personnalisé dès le premier versement de revenu (Topaze).
À noter également que, pour les salariés en CDD ou en contrat de travail temporaire de moins de deux mois, et dès lors que l’employeur n’a pas connaissance du taux personnalisé, il est fait application de la grille de taux non personnalisés. Ce taux est alors applicable sur le revenu net imposable après déduction d'un abattement spécifique égal à 50 % du Smic.

L’option pour le paiement trimestriel  des acomptes


Lorsque le contribuable perçoit des revenus soumis aux acomptes (revenus fonciers, BIC, BNC, BA…), il peut opter pour un prélèvement trimestriel de ses acomptes au lieu d’un prélèvement mensuel. Le prélèvement d’un quart de l’acompte annuel est effectué au plus tard les 15 février, 15 mai, 15 août et 15 novembre. Cette option, reconductible tacitement, doit être exercée au plus tard le 1er octobre de l’année précédente.

 

Les travailleurs indépendants peuvent également opter pour un échelonnement infra-annuel de leurs versements d’acomptes afin de reporter le versement d’une échéance trimestrielle sur la suivante.


Le taux de prélèvement à la source, communiqué au contribuable à l'issue de la déclaration en ligne des revenus de 2017 ainsi que sur les avis d'imposition adressés à l'été 2018, est déterminé à partir du barème progressif pour les revenus concernés par le PAS. Toutefois, les informations et options relatives au prélèvement à la source ne seront pas accessibles pour les déclarations de revenus transmises en mode EDI car la DGFiP n’a pas été en mesure de réaliser les développements nécessaires à son application selon le mode EDI pour cette campagne déclarative.


Patrick Viault

Directeur des études fiscales du Conseil supérieur

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Le Conseil supérieur vous propose un guide pratique pour vous présenter le dispositif et répondre à vos questions. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la plateforme Conseil Sup' Services.

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

MAI 2018

SIC N°373

  • Gestion des données personnelles et RGPD
  • 73e Congrès : cabinet, missions et marchés !
  • Déclaration annuelle des papiers : êtes-vous prêts ?

Consulter

AVRIL 2018

SIC N°372

  • Bilan 2017 des TPE-PME françaises
  • Les fidélité des clients envers leur expert-comptable
  • Le triple A du Leader : ambitieux, anthentique, attachant !

Consulter

MARS 2018

SIC N°371

  • 10 commandements pour se prémunir de la cybercriminalité
  • 73e Congrès : stratégie et compétences pour la croissance
  • Le 73e Congrès ; un rendez-vous en terre d'exception à ne pas manquer

Consulter

FÉVRIER 2018

SIC N°370

  • Tout savoir sur la loi de finances  et loi de financement de la Sécurité sociale 2018

  • 5 questions à Gilbert Le Pironnec, vice-président  en charge du secteur Prospective  et Spécialités du Conseil supérieur

  • Le rapport de fin de mission,  en pratique

Consulter