vide

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Humanisons le progrès

Tel était le thème du 10e Parlement des Entrepreneurs d’avenir qui s’est déroulé les 22 et 23 janvier dernier à l’OCDE, dont le Conseil supérieur était partenaire pour la première fois. Dans quel objectif? Mobiliser les experts-comptables et leur faire comprendre l’émergence des nouveaux modèles économiques, mais aussi valoriser leurs compétences en matière de RSE.

 

En effet, la société évolue et pointent aujourd’hui de nouvelles notions que la profession comptable doit s’approprier et des problématiques environnementales et sociales à inclure dans les modalités de pilotage des PME: raison d’être, entreprise à mission, performance financière et extra-financière, transparence, entreprise libérée, enjeux sociaux et climatiques, nouveaux modèles économiques, modèles d’affaires orientés vers la transition énergétique, etc.

 

Au 10e Parlement des Entrepreneurs d’avenir, ces aspects ont été abordés et explicités par des chefs d’entreprises engagés, des experts RSE, des acteurs de l’économie et de la finance, etc. Les experts-comptables y étaient également représentés, lors de trois conférences.

 

Et si l’intérêt général était l’affaire de tous?

Comme l’a souligné Charles-René Tandé, les mutations sont fortes et rapides et posent la question de la pérennité de l’activité des clients et des cabinets. C’est pourquoi la profession comptable doit se doter des clés nécessaires à l’accompagnement de ses clients, dont elle est le tiers de confiance, afin de suivre ces (r-)évolutions en comprenant leurs enjeux, leurs besoins, leurs attentes, en veillant aux aspirations de la nouvelle génération qui choisit d’intégrer des cabinets et des entreprises, prônant les mêmes valeurs qu’eux, des valeurs RSE, et ainsi œuvrer pour l’intérêt général.

Cet intérêt général passe par la co-construction de solutions via des alliances entre entreprises de toute taille, les partenaires sociaux, le monde de la recherche, les ONG, etc.

 

Pour un juste prix

L’une de ces solutions est la définition de la juste valeur. À l’heure de la modification de l’usage, de l’essor de la réparation et du conditionnement, de l’émergence des tarifs personnalisés, Julien Rivals, expert-comptable, président de l’ESG Assurance Task Force chez Accountancy Europe, a expliqué la nécessité d’intégrer la durabilité et les externalités négatives des biens, produits ou services dans la fixation de leurs prix.

 

Quel progrès faut-il mesurer?

François Jégard, président du Comité RSE et du Club développement durable du Conseil supérieur, a, quant à lui, rappelé que les experts-comptables sont aux côtés des femmes et des hommes engagés dans la mesure de l’empreinte environnementale et sociale de leur entreprise et l'accompagnent le pilotage de la performance globale (financière et non financière). Leur rôle est de convaincre les dirigeants de PME de la nécessité de revoir leurs modèles économiques pour faire face aux nouveaux défis climatiques, mais aussi de les aider à créer des indicateurs pour mieux piloter la performance globale de leur entreprise. Ainsi, est-il nécessaire de définir et de suivre des indicateurs performants, économiques et financiers bien sûr, mais aussi environnementaux et sociaux pour prendre des décisions pertinentes à fort impact immédiat et futur. C’est avec le développement du digital l’un des deux principaux défis de l’entreprise aujourd’hui!

 

Pour relever ce défi, on dénombre trois principaux éléments déclencheurs de vertuosité: les clients, les collaborateurs et les pairs.

 

Les clients. Ils influent sur la marque, la notoriété via les réseaux sociaux, ils modifient leur manière de consommer en achetant moins ou plus durable, en réparant, en observant les comportements et valeurs des fournisseurs, etc.

Les collaborateurs. Ils doivent pouvoir suivre les évolutions et donc être formés aux nouveaux modèles économiques pour les intégrer, les analyser. Dans un contexte de tensions des emplois, il faut les attirer et les fidéliser, et quoi de mieux que d’intégrer la RSE dans la stratégie de l’entreprise et/ou du cabinet pour le faire?

 

Les pairs. Pour être compétitives et pérennes, les entreprises doivent être innovantes, en veille permanente et savoir investir (financièrement, humainement, technologiquement). Elles doivent, si ce n’est «faire mieux» que leurs concurrents, «faire aussi bien», et ce bien au-delà de ce que dit la loi et parce que «ne rien faire, coûte plus cher que de faire».

 

Face à cela, les entreprises doivent s’adapter, modifier leur business model vers des activités plus décarbonées, être transparentes quant à la création et à la répartition de valeur. Et pour actionner ces leviers, les investisseurs et la transparence des données extra-financières sont là!

 

Les défis climatiques se ressentent dans le verdissement des portefeuilles des financiers, des investisseurs et des assureurs qui intègrent des critères ESG (environnement, social, gouvernance) dans la prise en compte des dossiers qu’ils reçoivent, refusent le financement ou l’investissement dans certains secteurs ou pour certaines entreprises trop polluantes (utilisation du charbon par exemple), distribuent des bonus/malus suivant l’impact polluant des clients et devant l’augmentation des catastrophes naturelles, etc. de quoi faire bouger les lignes!

 

Quant à la transparence des éléments extra-financiers, une des difficultés réside dans la mise en œuvre d’un cadre de reporting afin de valoriser les éléments non financiers à l'instar de ce qui est fait pour le financier.

 

Quelle contribution des experts-comptables au pilotage de la performance globale?

Et c’est là toute la valeur ajoutée de l’expert-comptable! il peut mettre en place une démarche RSE dans le cabinet et accompagner le changement de modèle économique des PME pour faire face aux défis environnementaux et sociaux. Il utilise les bons outils «comptables» pour piloter la valeur globale (et pas seulement financière) des organisations. Il collecte, traite et fiabilise la donnée financière et non financière pour la rendre pertinente, appréciable et exploitable. En y accolant des indicateurs ESG qui peuvent devenir des indicateurs de performance, et des axes de progrès, il aide à la prise de décision et accompagne le chef d’entreprise dans la définition et le suivi de sa stratégie, à court, moyen et long termes, et pilote ainsi la performance globale.

 

Le Club DD et Zeï s'engagent dans la démarche d'impact !

 

Aussi, à l’occasion, de ce 10e Parlement des Entrepreneurs d’avenir, le Club développement durable a-t-il lancé un pilote avec Zei, plateforme digitale qui aide les entreprises à progresser et à valoriser leur démarche d’impact environnemental et sociétal. Ce pilote a pour objet d’accompagner les cabinets sur deux aspects: 

  • Définir des engagements spécifiques au cabinet, les accompagner d’objectifs et d’un calendrier, et les suivre dans le temps; 
  • Accompagner leurs clients dans leurs engagements RSE, co-piloter leur degré d’avancement, mais aussi proposer des pistes de progression de réduction de leurs impacts. Des impacts qui sont de plus en plus pris en compte par les investisseurs, actionnaires, assureurs, et de nombreuses parties prenantes.

Les résultats de ce pilote sont attendus pour le 2e trimestre 2020. À suivre donc…

 

Pour en savoir plus 
Rendez vous sur le site de l’évènement: parlement2020.entrepreneursdavenir.com 
Et sur sa chaîne YouTube: entrepreneurdavenir

Retrouvez le Club développement durable 
Contact: contact@cdd.asso.fr
Site internet: www.cdd.asso.fr 
Twitter: https://twitter.com/comite_rse  
Linkedin: www.linkedin.com/groups/8612616/profile

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter

Décembre 2019

SIC N° 390

  • Infodoc-experts au service de la profession
  • Un conseil qui compte : épisode 3
  • La facture électronique où en sommes-nous ?

Consulter

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

  • 74e Congrès « L'expert-comptable au cœur des flux »

Consulter

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter