NOVEMBRE 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Les partenaires au plus près des attentes des experts-comptables

Accompagner les experts-comptables dans la transition numérique, la maîtrise des flux et le développement de nouvelles missions. Tel est l’objectif des partenaires qui ont proposé au cœur de l’exposition du congrès de nombreux services et solutions.

L’édition 2019 du congrès de l’Ordre a connu une affluence inédite avec plus de 6 800 participants. Mais un autre record a également été battu cette année au Palais des congrès de Paris. Au sein de l’espace d’exposition, ce ne sont pas moins de 223 partenaires, dont 38 nouvelles marques, qui ont répondu présents. Une fréquentation exceptionnelle qui démontre tout l’intérêt stratégique de l’événement pour les entreprises proposant solutions et services aux experts-comptables. Comme le résume un exposant : « C’est l’événement annuel de la profession, nous nous devons d’être au rendez-vous ! ».

 

Une visite de l’exposition, répartie cette année sur deux étages, permettait d’ailleurs de mesurer tout le soin apporté par les partenaires à cette rencontre avec la profession. Design futuriste des stands, espaces d’échanges conviviaux, organisation de conférences, de rencontres avec des experts, mise en place d’animations (jeux vidéos, intermèdes musicaux ou séances photo)... Tout a été pensé pour proposer les stands les plus attractifs possibles et favoriser le contact avec les experts-comptables.

 

Cette même exposition a, en outre, bénéficié, cette année, d’une nouvelle organisation plus simple et plus pratique pour les congressistes. Elle a ainsi été divisée en quatre espaces : celui des compétences, celui de la profession, celui de la performance et enfin celui du business. Quatre espaces, mais une même tendance dominante, de l’avis des habitués de l’événement : le vent du numérique s’est, cette année encore, renforcé sur les stands des partenaires, touchant indifféremment grandes sociétés comme start-up, spécialistes du logiciel comme éditeurs juridiques.

 

Les partenaires collent ainsi au plus près des évolutions des cabinets, qui travaillent aujourd’hui à leur transition digitale et accompagnent leurs clients dans cette numérisation. Une bonne compréhension de la profession et de ses enjeux, qui est justement rendue possible par la présence au cœur d’un tel événement. Le congrès s’impose, de fait, comme un lieu d’observation incontournable pour qui veut saisir les tendances du marché et mieux comprendre les projets, les questionnements et surtout les besoins des experts-comptables. C’est incontestablement l’une des raisons du succès de l’événement.

 

« Les congressistes veulent passer à l’action »

Et après trois journées à l’écoute des experts-comptables, nombre de partenaires avaient le sourire à l’issue du congrès. « Les participants témoignent d’un vrai intérêt pour le numérique, explique la porte-parole d’un éditeur de logiciel. Le stade des intentions est dépassé, ils affichent une réelle volonté de passer à l’action ». Même ressenti chez une autre entreprise du digital : « Nous sommes, cette année, au-delà du simple engouement. Il y a désormais vraiment des actes, témoigne un commercial. Nous avons eu de nombreux achats sur notre stand. L’intérêt est tel que les trois journées du congrès m’ont permis de réaliser mon objectif du trimestre ! ».

 

Vers quelles solutions se tournent les experts--comptables ? « Lorsqu’ils débutent, leur priorité est d’adopter des outils leur permettant de digitaliser la relation avec leurs clients. Cela peut passer par l’acquisition d’un OCR, technologie de reconnaissance optique des caractères ou par le déploiement, chez leurs clients, d’outils de saisie à distance ». La question de la dématérialisation apparaît donc centrale. Elle peut se combiner avec des solutions d’intelligence artificielle, par exemple dans le domaine de la numérisation de factures avec reconnaissance des formats.

 

Les outils collaboratifs, qui offrent à l’expert-comptable et à ses clients la possibilité de travailler sur un même espace, via le cloud, apparaissent également en plein développement. Ils permettent aux clients d’importer eux-mêmes certains documents (en premier lieu les factures) et d’avoir accès, lorsqu’ils le souhaitent, à de nombreuses informations en ligne. Des solutions qui ont également de nombreux atouts pour les experts-comptables : elles leur donnent l’opportunité d’établir une relation continue avec les entreprises et, grâce au temps gagné, de jouer davantage un rôle de conseil auprès d’elles. De quoi développer des missions à plus forte valeur ajoutée.

 

Des outils « au cœur des flux »

Surtout, ces nouveaux outils donnent la possibilité aux professionnels du chiffre de se retrouver « au cœur des flux », comme le rappelle le thème du congrès. Ce faisant, ils recueillent une quantité croissante de données. Comment les exploiter ? Comment restituer des informations clés aux clients ? Quels nouveaux types de services bâtir autour de ces data ? Autant de questions qui ont animé nombre de discussions dans les allées, faisant de l’exposition un vaste espace d’échanges et de réflexion sur l’avenir de la profession, en écho aux ateliers du congrès. « Les échanges ont été riches, se félicite-t-on sur le stand d’un éditeur de logiciel. Toute notre stratégie pour les années à venir est basée sur ces flux. Notre rôle est de proposer aux experts-comptables des outils sur l’ensemble de la chaîne : de la captation de ces flux jusqu’à la restitution d’informations obtenues grâce à ces données. »

 

Les experts-comptables ont également pu trouver, au fil des stands, des solutions pour les accompagner dans le développement de nouvelles missions, une priorité stratégique pour la profession. « Les cabinets se transforment et élargissent leur champ d’intervention, indique-t-on sur le stand d’un éditeur juridique. On constate, par exemple, cette année, une forte augmentation des demandes de logiciels sur certains sujets comme la gestion de patrimoine ou le secrétariat juridique ». Autre tendance observée : le désir de nombreux experts-comptables de mieux communiquer sur leurs activités et de gagner en visibilité, notamment sur les réseaux sociaux. Des plates-formes logicielles, proposées par certains exposants, sont là pour les accompagner sur le sujet.

 

Enfin, face à l’élargissement des activités des cabinets, des partenaires ont développé des offres d’accompagnement RH et de conduite du changement. « Nous proposons des missions de conseil et de coaching, explique l’un d’eux. Nous pouvons ainsi être aux côtés des collaborateurs qui voient leurs missions évoluer ». Une façon pour les exposants de coller, là encore, au plus près des attentes de la profession qui, si elle s’engage dans les flux numériques, n’en oublie pas pour autant toute l’importance des relations humaines.



Start zone : coup de projecteur sur des exposants innovants


Une première participation dans la lumière. Huit entreprises innovantes ont été sélectionnées cette année pour rejoindre la start zone de l’exposition, où elles ont pu bénéficier d’une visibilité appréciée. « Nous savons que les experts-comptables aiment se rendre dans cet espace afin de découvrir des pépites innovantes. C’est donc une chance pour nous d’être ici ! », se réjouit la responsable marketing d’une start-up.

Depuis 2016, la start-zone met le pied à l’étrier à des partenaires se rendant pour la première fois au congrès et présentant des solutions ou services prometteurs (plate-forme collaborative, société de gestion digitale…).  « Cela nous permet de ‘’tester’’ le marché des experts-comptables et d’avoir des retours de leur part sur notre solution, explique l’un des exposants. Notre sommes une jeune société, ce genre d’initiative est donc important pour nous. Cela nous donne la possibilité de multiplier les contacts avec les cabinets, mais aussi avec d’autres entreprises de la start-zone. Et pourquoi pas, demain, de créer des partenariats avec eux ! »

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

  • 74e Congrès : L'expert-comptable au cœur des flux
  • Le Gafi publie ses lignes directrices pour la profession comptable
  • Loi Pacte et entreprises : les principales mesures en droit des affaires

Consulter

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter