NOVEMBRE 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

La réforme des retraites : quel avenir pour la Cavec ?

À l’heure où la réforme risque de remettre en cause la pérennité du système de retraite des experts-comptables, la combativité l’a emporté sur l’émotion palpable, liée au 70e anniversaire de la Cavec, fêté à l’occasion du congrès.

Depuis des mois, la mobilisation est générale pour décrypter le projet et ses impacts, élaborer des propositions constructives et trouver des soutiens car, comme l’a rappelé son président Jean-Claude Spitz, « la Cavec n’a pas le droit de manifester et n’a pas été consultée ».

 

Bien sûr une réforme s’impose « compte-tenu du papy boom, a rappelé Pierre Mayeur1, qui va creuser le déficit du système de retraite global ». Et « il faut la faire, car chaque réforme s’essouffle » a expliqué Eric Woerth2.

 

Forte mobilisation

Néanmoins, le projet « ne peut être accepté tel qu’il est présenté » a estimé Charles-René Tandé. Moins solidaire et redistributif, il interpelle surtout sur sa gouvernance : « on dépouille les bons élèves pour les mauvais » a analysé Bruno Chrétien3, « Et il n’est pas souple au regard de carrières très diversifiées » a ajouté Eric Chevée4.

 

D’où la création en juillet 2018 de l’association Pro Action Retraite, avec quatre autres caisses de professions libérales. Un scénario alternatif a été proposé en juin, à trois piliers : une base universelle jusqu’à un plafond de la Sécurité sociale, un régime complémentaire obligatoire piloté par la profession et un régime facultatif par capitalisation. « Un scénario conforme aux recommandations des instances internationales et européennes » selon Béatrice Créneau-Jabaud5, proche de ceux envisagés par la CPME et Eric Woerth. La Cavec va continuer d’œuvrer en faveur de la pérennité du système flexible et responsable actuel. « Au-delà d’un choix technique, c’est un choix sociétal et philosophique qui est en jeu » a conclu Jean-Claude Spitz.

 

1. Directeur général de l’OCIRP et ancien directeur de la Cnav
2. Ancien ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique - Président de la Commission des finances de l'Assemblée nationale
3. Président de l’Institut de la protection sociale
4. Vice-président de la CPME chargé des Affaires sociales et de la Formation
5. Présidente de Pro’Action Retraite et présidente de la caisse de retraite des notaires

 

Photo, de g. à dr. : Béatrice Créneau-Jabaud, Eric Chevée, Pierre Mayeur, Bruno Chrétien, Jean-Claude Spitz et Eric Woerth

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

  • 74e Congrès : L'expert-comptable au cœur des flux
  • Le Gafi publie ses lignes directrices pour la profession comptable
  • Loi Pacte et entreprises : les principales mesures en droit des affaires

Consulter

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter