MARS 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Trouver le temps de proposer d’autres missions

« Lorsque l’on vient nous chercher pour aider à la mise en place d’un nouveau dispositif, simple dans son fonctionnement, bon pour l’économie et source de missions nouvelles pour nos cabinets, nous nous devons d’accompagner le mouvement. »

 

Même s’il reste encore de nombreux ajustements à opérer, le démarrage du prélèvement à la source n’a pas été l’accident industriel que certains anticipaient. La mobilisation de la profession n’y est pas étrangère et nous pouvons nous en féliciter.

Malheureusement, il n’y aura pas eu « d’état de grâce » et les mois de janvier et février ont été particulièrement chargés du fait de la difficile mise en application des mesures d’urgence décidées par le président de la République.

 

Le mois de mars est déjà là avec le traditionnel pic d’activité de la période fiscale qui ajoute une charge supplémentaire à nos équipes dans un contexte où il est parfois difficile de recruter des collaborateurs qualifiés.

 

Bref, à l’heure où j’écris ces lignes, je suis conscient qu’il va être compliqué de faire passer un message de mobilisation générale à la profession sur une nouvelle thématique.

Je peux difficilement donner tort à ceux qui me répondront qu’ils n’ont pas le temps. Je n’ai de cesse de répéter aux pouvoirs publics qu'il faut laisser respirer les entreprises et nous laisser le temps d’accompagner nos clients et qu’on ne peut traiter tous les sujets de concert. Le fait est que, contrairement à ce que l’on peut croire, nous sommes souvent entendus. Le dernier exemple étant la prolongation du délai de dépôt des déclarations de revenus de nos clients.

 

Cela étant, lorsque l’on vient nous chercher pour aider à la mise en place d’un nouveau dispositif, simple dans son fonctionnement, bon pour l’économie et source de missions nouvelles pour nos cabinets, nous nous devons d’accompagner le mouvement.

C’est le cas de l’épargne salariale. Par le biais de la suppression du forfait social, le Gouvernement entend donner une impulsion forte à la mise en place ou au renforcement d’un dispositif de partage de la valeur au sein des TPE-PME.

Objectif (très ambitieux) pour 2020 : qu’au moins trois millions de salariés dans les entreprises de moins de 250 personnes bénéficient d’un dispositif de partage de la valeur contre 1,4 million aujourd’hui.

 

La profession est associée à ce projet, c’est l’occasion de mettre en avant la diversité de nos compétences.

 

Pour que les experts-comptables puissent se saisir de cette opportunité et gagnent un temps précieux, le Conseil supérieur met en œuvre, sur ce sujet comme sur d’autres, un dispositif d’accompagnement des cabinets, qui commence par le dossier spécial de ce numéro de Sic.

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter

FEVRIER 2019

SIC N° 381

  • Le site privé de l'Ordre fait sa révolution
  • Tour d'horizon des principales mesures de la loi de finances
  • LFSS pour 2019 et loi portant mesures d'urgence économiques et sociales

Consulter

JANVIER 2019

SIC N° 380

  • Le prélèvement à la source : c'est parti !
  • Bruno Parent : directeur général de la Direction générale des finances publiques
  • Les défis mondiaux de la comptabilité

Consulter