FEVRIER 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Martinique

Djibo Mossi, président du Conseil régional de l'ordre de Martinique

« La profession s’exerce de la même façon et rencontre les mêmes problèmes que dans les autres régions. Il existe néanmoins des particularités fiscales et sociales. »

 

Comment êtes-vous devenu expert-comptable  ? Quel a été votre parcours dans les institutions  ?

C’est un camarade de classe, qui travaillait dans une banque, alors que j’étais responsable du service expédition à l’Office national des Produits pharmaceutiques et chimiques, à Niamey, qui m’a présenté sous différentes facettes le rôle de la comptabilité. D’abord dans les entreprises, puis dans les banques lorsque celles-ci étudient les dossiers de demande de financement. Attiré par le côté libéral, j’ai entrepris les études conduisant à ce diplôme, à l’institut national des techniques économiques et comptables (Intec).

 

Depuis mon inscription au tableau de l’Ordre en 1992, j’ai servi la Compagnie régionale des commissaires aux comptes sous un mandat, en qualité de vice-président et contrôleur principal de stage, et sous deux autres mandats au Conseil régional de l'ordre de Martinique où j’ai respectivement assuré les fonctions de vice-président, contrôleur de stage, président de la commission Lutte contre l’exercice illégal. Je compte à ce jour, près de 19 ans de parcours dans les institutions.

 

Quelles sont les spécificités de la profession sur une île comme la Martinique  ?

La profession s’exerce de la même façon et rencontre les mêmes problèmes que dans les autres régions. Il existe néanmoins des particularités fiscales et sociales liées aux taux de TVA ou à certaines déductions, mais cela reste des exceptions marginales dans la pratique de notre métier. L’exercice illégal demeure, comme en métropole, assez prononcé. Il reste la principale préoccupation et priorité de notre mandature.

 

La dématérialisation a réduit, voire supprimé, l’éloignement entre notre île et l’Hexagone. Ce point marque moins les esprits, sauf lors de nos déplacements professionnels, institutionnels et autres formations nécessitant l’appel de formateurs ou de confrères de métropole !

 

Quelles sont les actions fortes de votre mandature  ?

 

Nos axes de travail prioritaires durant notre mandature ont été de  : 

  • Moraliser les confrères pour que ceux qui en font une pratique cessent la couverture de l’exercice illégal de la profession. 
  • Rendre attractive la profession auprès des jeunes et la présenter auprès du grand public. Faire connaître ses actions, la pluralité des missions de l’expert-­comptable, et combattre l’idée qui consiste à dire que l’expert est “cher” sans chercher à comprendre les plus-values dont il est porteur (ni le fait que se passer d’un conseil peut s’avérer plus cher encore). 
  • Nous avons eu également un gros chantier, celui de l’acquisition de nos nouveaux locaux à Valmenière, puis de l’aménagement de ces locaux suivi de l’inauguration par Philippe Arraou, président d'honneur du Conseil supérieur de l’ordre. 
  • L’opération « allô impôt », que nous réalisons tous les ans depuis quatre années, fonctionne très bien et a fait de notre profession, une “vedette”.

Comment la transition numérique impactera-t-elle, d’après vous, l’évolution de la profession  ?

L’informatisation et la dématérialisation font évoluer nos cabinets. Le scan remplace la saisie manuelle. Délestées de certaines tâches à faible valeur ajoutée, les missions de nos collaborateurs vont évoluer vers un apport plus important pour le cabinet. Les cabinets seront donc amenés à former ou recruter du personnel techniquement préparé dans la supervision et le conseil. Quelques cabinets ont déjà instauré le télétravail. Nos équipes sont précieuses.

 

 

Quels sont vos projets prioritaires pour l’année 2019  ?
  • Encourager les confrères à s’intéresser à la vie du Conseil de l’Ordre, les sensibiliser sur le sérieux et l’éthique qui prévalent et organiser la succession. 
  • Poursuivre le travail sur l’attractivité auprès des jeunes, organiser des rencontres avec l’Université des Antilles, les lycées (participation à des Forums de métiers), le rectorat académie de Martinique (rencontre prévue fin février 2019 au sujet du faible succès au DSCG via la VAE). 
  • Poursuivre également, le rapprochement entre le Conseil de l’ordre et la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Fort-de-France, présidée par Prudence Écoué. 
  • Valoriser la profession, support de croissance de l’économie, de l’entreprise et de l’épanouissement du chef d’entreprise.
Bureau du Conseil régional de Martinique 
Président  : Djibo Mossi 
Vice-présidente : Myrianne Montlouis-Calixte 
Trésorier  : Michel Cassius de Linval
Membre élu  : Philippe Rosier

L’équipe des permanents est composée de quatre personnes :
 
Suzie Janvier : secrétaire générale, réglementation professionnelle, discipline, coordination et mise en œuvre des actions, organisation d'événementiels, relais avec la CRCC de Fort-de-France, Club fiscal, Comité social 
Angélique Da Costa  : assistante de direction, communication externe et interne, organisation événementiels, standard, 
Martine Vilmaure  : secrétaire comptable, règlementation professionnelle, comptabilité de l'Ordre, CRCC 
Pascale Martinel  : assistante de formation, gestion administrative et comptable d'Ifrecom
L'Ordre des experts-comptables de Martinique
107 experts-comptables
71 sociétés d'expertise comptable
23 experts-comptables stagiaires
25 mémorialistes
250 collaborateurs
Save the dates

Du 26 au 28 fevrier 2019  : réunions d’échanges DSCG via la VAE

28 mars 2019 : Hôtel la Bâtelière  : Loi de finances 2019

En mai 2019  : Allô impôt

En juillet 2019  : Conférence Femmes Experts-comptables

Du 25 au 27 septembre 2019 – Paris : rendez-vous au stand DOM au 74e Congrès de l'Ordre des experts-comptables

Fin octobre 2019 Assemblées générales de l'Ordre, CRCC et Ifrecom

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter

FEVRIER 2019

SIC N° 381

  • Le site privé de l'Ordre fait sa révolution
  • Tour d'horizon des principales mesures de la loi de finances
  • LFSS pour 2019 et loi portant mesures d'urgence économiques et sociales

Consulter

JANVIER 2019

SIC N° 380

  • Le prélèvement à la source : c'est parti !
  • Bruno Parent : directeur général de la Direction générale des finances publiques
  • Les défis mondiaux de la comptabilité

Consulter