JANVIER 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

René Ricol à l'honneur

A l’occasion du congrès mondial de la comptabilité à Sydney, René Ricol s’est vu décerner par l’Ifac la plus haute distinction prévue pour récompenser l’ensemble d’une carrière au service de la profession au niveau mondial et au service de l’intérêt général  : The IFAC Global Leadership Award in Honor of Robert Sempier.

René Ricol est le seul Français à avoir présidé l’Ifac. Sa présidence (2002-2004) est arrivée à un moment crucial pour l’organisation de la profession dans le monde, alors qu’il fallait créer, post Enron, un nouveau système de régulation partagée. Le scandale Enron avait sonné le glas de l’auto-régulation qui n’était plus un système acceptable pour les pouvoirs publics et les Américains avaient déjà créé avec la loi Sarbanes Oxley et la mise en place du PCAOB, un système de supervision publique de l’audit.

René Ricol a su, en négociant avec les régulateurs mondiaux, mettre en place un système de régulation partagée où l’IFAC continue de gérer la normalisation internationale via des conseils de normalisation indépendants, sous la supervision des régulateurs qui s’assurent que la normalisation sert l’intérêt général.

 

Cette construction a perduré jusqu’à nos jours et régit toujours les rapports de l’IFAC et des régulateurs. Elle est toutefois aujourd’hui remise en cause par certains régulateurs qui considèrent que la profession exerce une influence trop importante sur la normalisation.

Dans ce cadre, le discours de René Ricol a constitué un appel à l’unité et au dialogue.

 

Il a tout d’abord rappelé que l’IFAC ne pouvait rien sans le soutien de ses instituts membres, mais aussi des régulateurs avec qui il convenait de maintenir un dialogue transparent et juste, même et surtout lorsqu’on était en désaccord.

Il a remercié toutes les personnes avec qui il a travaillé et a conclu son discours sur deux points majeurs.

 

 

Il a rappelé que l’IFAC est une organisation exceptionnelle, en cela qu’elle réussit à unir sous sa bannière des professionnels comptables de tous les pays du monde qui, en dépit de leurs différences culturelles, ont accepté d’adopter non seulement des normes techniques communes mais surtout une seule et même éthique.

Il s’est ensuite adressé aux régulateurs, en constatant que certes la discussion sur la normalisation était rouverte avec l’IFAC et qu’il s’agissait là d’un point important mais qu’elle ne devait pas susciter de craintes, ni d’un côté, ni de l’autre car la discussion mènerait nécessairement à une solution raisonnable dans l’intérêt général.

 

En revanche, il est une priorité pour les régulateurs et pour la profession, c’est de présenter un front uni, en adoptant une attitude et en exprimant des recommandations communes, face au risque d’une nouvelle crise financière qui plongerait à nouveau le monde dans le chaos économique.

 

Vous pouvez avoir accès au discours de René Ricol en anglais sur le site de l'Ordre : www.experts-comptables.fr

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter

FEVRIER 2019

SIC N° 381

  • Le site privé de l'Ordre fait sa révolution
  • Tour d'horizon des principales mesures de la loi de finances
  • LFSS pour 2019 et loi portant mesures d'urgence économiques et sociales

Consulter

JANVIER 2019

SIC N° 380

  • Le prélèvement à la source : c'est parti !
  • Bruno Parent : directeur général de la Direction générale des finances publiques
  • Les défis mondiaux de la comptabilité

Consulter