JANVIER 2019

SIC N° 380

AU SOMMAIRE:
Edito
En bref
5 questions à...
Focus
Vie de l'Ordre
Exercice professionnel
Actu des régions
Les incontournables de l’Ordre
Partenaires
JANVIER 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

La répartition du chiffre d’affaires des cabinets

Le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables réédite son étude biennale sur la gestion des cabinets et vous présente le chapitre de l’étude consacré à la répartition du chiffre d’affaires des cabinets.
Les missions comptables traditionnelles représentent encore plus des 2/3 du CA

Le poids des missions comptables traditionnelles reste stable entre 2010 et 2016, représentant environ 70 % du chiffre d’affaires des cabinets. La part de la tenue de comptes tend (légèrement) à se réduire sur la période, alors que celle de la révision progresse. Les évolutions sont certes modestes, mais elles traduisent la baisse régulière du prix de la prestation de tenue, notamment du fait de son automatisation croissante.

 

 
La part du conseil dans le CA peine à décoller

La part des autres prestations délivrées par les cabinets évolue peu sur la période 2012-2016. La paie a assuré 14 % du chiffre d’affaires de la profession en 2016, alors que le commissariat aux comptes assurait 8 % de son revenu. L’évolution (ou plus exactement la non-évolution) du poids du conseil facturé à part interroge. Les cabinets n’ont en effet réalisé que 7 % de leur chiffre d’affaires, en moyenne, grâce à ce type de prestations de conseil et d’accompagnement, soit la même proportion que ce que l’on observait en 2010 et en 2002. Le conseil représente entre 7 % et 8 % du chiffre d’affaires total pour les cabinets employant entre 1 et 9 salariés, contre 6 % pour toutes les autres catégories de cabinets. Ce constat s’explique par le fait que les plus petits cabinets facturent très peu ces missions de conseil et d’accompagnement et que les plus grands ont tendance à les développer au sein de structures dédiées.

 

C’est également le cas pour certains cabinets de 1 à 49 salariés qui développent, pour certains, des structures spécifiques pour ce type de missions (et qui ne sont pas visibles dans nos statistiques). À l’heure où les logiciels de dernière génération permettent d’automatiser une part toujours plus importante de la production comptable, le développement des missions de conseil et d’accompagnement fait clairement figure de défi majeur pour la profession.

 

 

 

Méthodologie d'enquête

L’étude biennale sur la gestion des cabinets d’expertise comptable menée par le Conseil supérieur et son Observatoire de la profession comptable auprès de l’ensemble de la profession a permis de récolter les réponses de plus de 2 300 experts-comptables entre les mois de juin et juillet 2017. Les résultats ont été redressés selon les critères de taille, afin d’être représentatifs de la profession dans son ensemble.

Pour en savoir plus
L'édition 2018 de l’ouvrage « Gestion des cabinets d’expertise comptable » est disponible sur :
Bibliordre : www.bibliordre.fr
La Boutique : www.boutique-experts-comptables.com

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter