JANVIER 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Expert-comptable, une profession d’avenir

Quelles qualités essentielles définissent l’expert-comptable de demain  ?

En ce début d’année 2019, formons le vœu d’une profession, enthousiaste, courageuse, pleine de ressources et d’énergie, tournée vers l’avenir et la croissance.

Dans le prolongement du congrès 2018, l’expert-comptable doit en premier lieu s’interroger sur la stratégie à mener car chaque cabinet est singulier et dispose d’atouts pour adapter son offre en fonction de ses spécificités, de sa clientèle, de sa localisation et de son environnement. Dans un monde digital, l’expert-comptable peut s’appuyer sur sa réputation d’interlocuteur de confiance pour réintroduire de l’humain au cœur de la relation client. L’objectif est d’être considéré comme le véritable partenaire de l’entreprise. Les clients attendent de la proactivité, une approche business de leur métier, voire une vision stratégique pour leur entité et ils sont prêts à rémunérer ces conseils ! Un management innovant et participatif des collaborateurs ainsi qu’une grande agilité sont également des qualités à développer.

 

Cela impose une évolution des comportements nécessitant de s’organiser pour mener des missions de conseil s’assimilant plus à du consulting avec des livrables et un rapport au temps différent. En effet, l’expert-comptable doit formaliser ses travaux, avis et recommandations en reprenant le contexte et la compréhension du besoin du client. Co-construire la solution avec son client permet d’envisager différentes approches, leurs avantages et inconvénients, en valorisant sa prestation et rendant ainsi la facturation justifiée et légitime.

 

Pour ce faire, les experts-comptables trouveront au sein de l’Ordre pour la réalisation de ces missions des outils en adéquation avec les attentes du marché. En les exploitant, ils resteront les conseillers incontournables, voire indispensables, toujours à l’écoute des dirigeants des structures dans lesquelles ils interviennent, en phase avec l’évolution de leurs attentes et de leurs besoins.

 

En 2019, la commission Prospective et Spécialisation se concentrera d’une part, sur la poursuite des travaux sur la reconnaissance des compétences spécialisées et d’autre part, sur la conduite du changement qui s’impose, en restant au plus près des cabinets.

Les outils « Stratégie pour l'expert­-comptable »
Pour engager une réflexion stratégique 
- télécharger l’ouvrage « Stratégie pour l’expert­comptable : constats, méthodes, outils et projets » présenté au congrès 2018 à Clermont-Ferrand ;
- réaliser un diagnostic stratégique en ligne.

Ces outils sont accessibles sur le site de Bibliordre, rubrique Congrès > 73e Congrès.
Promouvoir les champs d’intervention de l’expert-comptable

Dans un environnement concurrentiel, l’étendue des missions que peut proposer et réaliser l’expert-comptable est méconnue alors que le champ des possibles est immense !

Le Conseil supérieur poursuivra son action pour faire mieux connaître les différents champs d’intervention de l’expert-comptable et concrètement les matières et compétences que peuvent recouvrir les missions. Au-delà du cœur de métier (comptabilité, fiscalité, social, juridique), il est indispensable de faire savoir que l’expert-comptable accompagne les entreprises dans des domaines aussi variés que la gestion, la transmission-reprise, la RSE, l’international etc. mais également le monde agricole, les dirigeants et particuliers (conseil patrimonial), les associations et les acteurs publics…

 

Le plan de communication engagé par l’Institution à l’automne dernier, notamment la nouvelle émission -« Follow l’expert » sur BFM Business (dont les premiers sujets traités ont été la gestion déléguée, l’évaluation et la levée de fonds, la création et le business model) ainsi que la campagne de publicité sur le thème du PAS vont se poursuivre en 2019.

 

Compétences spécialisées  : où en sommes-nous  ?

La spécialisation est une composante de l’évolution et d’une plus grande visibilité de la profession mais elle est surtout attendue et plébiscitée par le marché.

Pour répondre à ces attentes, nous avons défini les modalités pratiques d’un processus de reconnaissance des compétences spécialisées pour les experts-comptables personnes physiques. Les compétences spécialisées sont d’ordre technique ou sectoriel. Elles peuvent reposer sur la formation et/ou l’expérience professionnelle acquise, et feront l’objet d’une déclaration dans un cadre défini auprès du Conseil régional de l’ordre. Il est toutefois important de préciser que tous les experts-comptables pourront continuer à mener des missions dans ces domaines. Notre objectif est de valoriser et faire savoir auprès du marché notre savoir-faire en permettant aux experts-comptables de se distinguer des autres conseils intervenant sur des domaines de compétence que nous maîtrisons en respectant, pour notre part, une déontologie et des règles d’éthique.

 

Une évolution des textes de la profession est nécessaire pour la mise en œuvre de ce dispositif, ce qui fait actuellement l’objet de discussions avec la DGFiP. Nous vous tiendrons informés dans les prochains mois des évolutions de textes mais également des modalités pratiques et du mode opératoire qui seront mis en place pour reconnaître ces compétences spécialisées.

Les attentes du marché
L’institut CSA a réalisé pour le Conseil supérieur en 2018 une étude prospective sur la profession intitulée « Les marchés et le positionnement de l’expert-comptable aujourd’hui et demain » dont vous sont proposés quelques extraits sous forme de verbatim  :

«  La confiance  »
«  Ce sont des gens [les experts-comptables] en qui on a confiance, ils ont un capital confiance énorme. On raconte tout à son expert-comptable […]. Il faut qu’ils se repositionnent et qu’ils investissent […] Mais sortez de votre bulle ! Et puis vous êtes en train de vous faire bouffer, les avocats sont là, les petites boîtes de conseil en stratégie sont là, plein de trucs qui se développent… J’ai le sentiment qu’ils laissent passer plein d’opportunités alors qu’ils ont toute la donnée, en tout cas qu’ils pourraient avoir accès à toutes les données d’entreprise, qu’ils ont un capital confiance que personne d’autre n’a, et une relation avec le patron plus qu’une relation business, c’est une relation vraiment personnelle  ».

«  Proactivité pour laquelle on est prêt à payer  »

«  Il [l’expert-comptable] est très bon en réponse à la demande. Je lui demande de me faire une note sur des scénarios fiscaux, l’impact comptable de différents scénarios, il est très bon, mais c’est moi qui dois aller le chercher en permanence. Et c’est moi qui dis « est-ce qu’on ne pourrait pas faire ce scénario-là ? » Lui va être un exécutant de ce que je lui demande. Je trouve ça dommage, parce qu’il a un savoir de malade ! Ce n’est pas que je souhaite qu’il entame une démarche commerciale, […] ; ce que je souhaite c’est qu’il connaisse davantage les enjeux de l’entreprise et en fonction des enjeux, qu’il soit plus proactif dans la proposition des solutions…. Que ça vienne plus de lui. […] C’est vraiment cette notion de proactivité, que ce soit lui qui prenne les initiatives plus que moi. Aujourd’hui, quand mon expert-comptable me fait une étude, à ma demande, d’impact fiscal ou comptable sur différents scénarios, je le paye ; donc […] je suis prêt à le payer pour ça  !  ».

A paraître prochainement, un ouvrage présentant les principaux enseignements de l’étude.

Gilbert Le Pironnec
Vice-président en charge du secteur Prospective et Spécialisation du Conseil supérieur

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter