Décembre 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

A l’écoute des congressistes

A chacun ses attentes et sa vision du congrès… Commentaires à chaud.
Lucie Menard, expert-comptable à Parthenay

« Le congrès nous incite à ne pas rester dans notre pré carré. Ce n'est pas parce que l'activité est bonne qu'il n'est pas nécessaire d'anticiper un virage dans nos activités. C'est d'ailleurs le rôle de la profession d'aider ses membres à prendre le bon chemin. Les conférences peuvent nous apporter cette ouverture d'esprit. On comprend qu'il faut que nous adaptions notre offre de services et que, pour cela, nous allions à la rencontre de nos clients afin d'identifier leurs besoins. »

 

Daniel Bellier, expert-comptable au Havre

« Je suis notamment venu au congrès parce que je recherche un logiciel de production plus performant que celui que je détiens actuellement. Le but étant, bien sûr de faire des gains de productivité. Cette solution fait partie des éléments nécessaires à l'évolution de mon cabinet. J'ai donc pu rencontrer beaucoup d'éditeurs, faire le tour des outils existants, avoir des propositions tarifaires écrites que je vais à présent pouvoir étudier. L'exposition offre un gain de temps appréciable : toutes ces étapes me prendraient environ un mois si je ne me rendais pas au congrès. »

 

Aurélien Boulay, expert-comptable à Sancerre

« Ma présence au congrès me permet de m'informer sur les nouveautés technologiques en rencontrant les partenaires, en ayant avec eux un échange direct. C'est positif d'avoir un contact humain.

Mais ma venue est aussi l'occasion de réaliser une veille sur la profession. J'ai ainsi assisté à une conférence très intéressante sur la stratégie globale du cabinet. J'en suis ressorti avec la certitude qu'il fallait que je formalise la stratégie de mon cabinet. Nous sommes des entreprises comme les autres, il faut donc que nous nous penchions sur ce sujet et que nous le couchions sur le papier. »

 

Jean-Christophe Brun, expert-comptable à Perpignan

« Je suis venu ''faire mes achats'' au sein de l'espace partenaires. Je fonde un cabinet, c'est donc l'occasion pour moi de tout reprendre à zéro et de m'équiper de différentes solutions. Et le congrès est un rendez-vous qui s'y prête parfaitement : nous bénéficions d'une très bonne écoute des partenaires qui sont tous réunis sur un même site. On ne perd pas de temps, on peut faire de la veille, réaliser un benchmark complet, voir tout ce qui se fait pour ne pas rater les évolutions importantes. Au final, j'ai pu acheter six logiciels, je suis très satisfait. »

 

Huveline Cloarec, expert-comptable en Bretagne

« Ça fait 30 ans que nous développons des projets d’entreprise tous les cinq ans, travaillés trois ans à l’avance. Nous sommes en perpétuelle amélioration et remise en question. Sachant où nous voulons aller, ici nous trouvons des solutions en phase avec notre stratégie. Je rencontre les éditeurs principaux mais aussi des start-up. Il y a des outils qui nous donnent des idées, hors de l’expertise comptable stricto sensu.

Je viens pour avoir des échanges efficaces avec des partenaires, des fournisseurs et aussi des prospects. Nous avons en effet créé un GIE avec certains cabinets pour mutualiser des développements informatiques et nous lançons une solution que nous souhaitons distribuer à toute la profession.

Clermont-Ferrand était un beau challenge, c’est une réussite. »

 

Gilles Claus, expert-comptable à Dardilly

« Le congrès donne à penser et dévoile de nouveaux horizons pour notre profession. Il nous permet d'anticiper ce qui va se passer dans les années qui viennent pour adopter dès aujourd'hui la meilleure stratégie. Nous devons ainsi comprendre les conséquences de la révolution numérique, du travail collaboratif qu'elle implique, notamment sur la gestion du personnel. On perçoit alors l'importance de réadapter nos RH. La gestion des emplois et des compétences sera une donnée essentielle dans les trois ans qui viennent. Il convient donc de réfléchir à la meilleure façon d'embaucher et de fidéliser nos collaborateurs. »

 

Mathilde Guignard, expert-comptable à Paris

« C'est la première fois que je me rends à un congrès des experts-comptables et je constate qu'il peut être utile de faire ainsi une ''pause'' dans notre activité quotidienne. L'exposition permet notamment de faire le point sur les solutions disponibles et de multiplier les démonstrations. Réaliser un benchmark en un seul endroit est un réel avantage ! Cela m'a conforté dans ma stratégie à venir. Notamment, l'idée de se tourner aujourd'hui vers davantage de robotisation et d'intelligence artificielle est plus concrète. Cette dernière est indispensable pour nous permettre de nous libérer de tâches rébarbatives comme la saisie mais aussi la collecte et le classement de données. »

 

Chantal Moissaing, expert-comptable à Toulouse

« Il y a une dimension humaine importante dans un congrès. C'est l'occasion de retrouver des collègues, de rencontrer d'autres confrères. Et d'avoir avec eux des discussions fructueuses dans un cadre convivial. Nous échangeons sur tout ce qui fait l'actualité de notre profession : les évolutions technologiques, les logiciels proposés, la transformation de nos métiers, les relations avec les salariés au sein de nos cabinets. Nous évoquons aussi nos stratégies respectives pour développer nos activités, par exemple en direction du secteur associatif en ce qui me concerne. »

 

Anne-Hélène Durand, expert-comptable stagiaire à Ussel

« Un tel rendez-vous permet de comprendre quel regard la profession porte sur les évolutions du métier, la stratégie... On peut ressentir ici que les professionnels présents sont prêts à réaliser les mutations nécessaires. J'ai notamment assisté à une conférence sur la stratégie RH. C'était très intéressant, les intervenants incitaient à davantage écouter les jeunes experts-comptables, à développer un vrai échange entre ces derniers et les supérieurs. Ce sont des prises de position très encourageantes ! »

 

Olivier Mallen, expert-comptable à Marseille

« Compte tenu des enjeux que nous avons, je me suis particulièrement intéressé aux postures et aux pratiques managériales. J’ai prévu aussi des conférences ou ateliers sur la prévention des difficultés, la signature électronique, l’international. Mon associé suit d’autres ateliers. Nous débrieferons dans la voiture. Le congrès remet en place certains postulats, notamment sur la pratique managériale et la gestion du cabinet. Il permet momentanément de s’ouvrir à l’extérieur et de voir ce que font nos confrères. »

 

Yosna Chelly, expert-comptable en Tunisie

« Mon cabinet est en mutation. J’ai déjà identifié mon business model. Je viens ici pour actualiser et recadrer ma stratégie, capter de nouvelles opportunités de développement et voir des nouveaux outils de digitalisation de l’information notamment. Thème très intéressant car surtout consacré à la stratégie liée aux métiers de conseil avec beaucoup de retour d’expérience de personnes qui ont mis en place leur stratégie. Je compte me focaliser principalement sur les start-up. Ça va m’aider à segmenter les clients, à me repositionner sur des missions nouvelles, à préciser mon offre.

Le contenu est adapté à nos cabinets et peut aussi nous aider à conseiller nos clients pour qu’ils appliquent leurs stratégies. »

 

Fabienne Crassat, expert-comptable à Cahors - 1re fois au congrès

« Je suis venue remettre en question notre stratégie. Pris par la production, nous ne sommes pas allés jusqu’au bout et elle est un peu dépassée. Ma volonté est de voir ce qui se fait aujourd’hui et comment se réorganiser. Le congrès m’a donné des idées, des façons de faire, l’envie de parler de stratégie avec les collaborateurs, des pistes pour faire des économies ici afin de pouvoir développer là. J’étais un peu déprimée en arrivant, ces trois jours m’ont redonné le plaisir d’exercer mon métier, je repars enthousiaste. »

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter

FEVRIER 2019

SIC N° 381

  • Le site privé de l'Ordre fait sa révolution
  • Tour d'horizon des principales mesures de la loi de finances
  • LFSS pour 2019 et loi portant mesures d'urgence économiques et sociales

Consulter

JANVIER 2019

SIC N° 380

  • Le prélèvement à la source : c'est parti !
  • Bruno Parent : directeur général de la Direction générale des finances publiques
  • Les défis mondiaux de la comptabilité

Consulter