Décembre 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Stratégie digitale : une transformation en profondeur des cabinets

La mutation digitale n'amène pas seulement les cabinets à s'équiper de solutions numériques. Elle les appelle également à redéfinir leur stratégie. Avec, à la clé, des évolutions profondes dans les méthodes de travail, la gestion des ressources humaines et l'offre de services.

« Nous y sommes... Et ça marche ! » Patrick Albert, président du Hub France IA l’a rappelé sans ambages lors de la conférence sur la stratégie digitale des cabinets : loin d’être un projet en devenir, l’intelligence artificielle est aujourd’hui une réalité présente dans de nombreuses solutions. De façon plus large, c’est la question digitale qui s’est imposée, depuis plusieurs années déjà, dans le quotidien des experts-comptables. Une question qui suscite parfois des interrogations, des craintes. Sur ce point, Gilles Babinet, multi-entrepreneur dans le secteur du numérique, s’est voulu rassurant : « C’est un sujet qui comporte plus d’opportunités que de menaces ».

 

Un sujet qui, en tout cas, ne se résume pas à la mise en place de nouvelles solutions. La transition numérique entraîne également une accélération des cycles d’innovation, une évolution des stratégies de R&D ou encore une mutation des modes de fonctionnement de l’entreprise (davantage d’horizontalité, d’autonomie des collaborateurs...). « Vous devez adopter tout à la fois ces outils et ces méthodes de travail », a estimé Gilles Babinet.

 

Les intervenants de la conférence ont ainsi incité les experts-comptables à s’engager pleinement, par l’intégration de solutions numériques, et notamment d’intelligence artificielle. « Les machines savent faire mieux que nous et à moindre coût les tâches simples, répétitives, a rappelé Patrick Albert. Il faut donc saisir cette opportunité pour se repositionner sur les missions les plus intéressantes et ayant le plus de valeur ». Gilles Babinet appelle pour sa part à la poursuite de l’intégration d’outils tels les cloud ou les logiciels OCR (reconnaissance optique des caractères) permettant la reconnaissance des factures. Idem pour les nouvelles solutions de communication et de traitement de l’information (chat...) ou encore de partage de projets. Autant d’innovations qui peuvent être introduites progressivement (d’abord auprès de collaborateurs ayant une culture digitale) et qui doivent, in fine, favoriser les gains de productivité dans l’entreprise, mais aussi une évolution de son fonctionnement propre.

 
L’“agilité digitale” au cœur du recrutement 

Intégrer la culture digitale, c’est en effet introduire de l’agilité dans l’organisation, une autonomie supérieure des équipes mais aussi privilégier le travail en mode projet. Cela implique également une réflexion approfondie sur sa stratégie d’entreprise, « une feuille de route humaine et digitale », avance Gilles Babinet. Il faut notamment s’intéresser à la question du profil des collaborateurs. « Vous pouvez décider de ne recruter que des personnes ayant, outre une expertise sur leur métier, une agilité digitale. Assurez-vous aussi qu’elles aient développé des soft skills comme la capacité à travailler en groupe ou à prendre des risques. »

Cette évolution du cabinet se retrouve enfin également dans le champ des missions à développer. Pour ce faire, une priorité : placer la user experience (l’expérience utilisateur) au cœur de votre stratégie. « Tout ce qui ne concourt pas à rendre service au client doit être éliminé, résume Gilles Babinet. Toutes les fonctions de l’entreprise doivent permettre, à travers la data, de répondre à ses besoins ». En se saisissant de cette data, les experts-comptables peuvent accompagner les entreprises dans de nouveaux enjeux (quantification de leur empreinte carbone, respect du RGPD...). Preuve que le numérique peut être un levier pour élargir le champ des possibles des cabinets.

 

 

TémoignagesPlusieurs congressistes ayant assisté à la conférence « Stratégie digitale pour mon cabinet : la transition numérique au cœur de mon activité » ont accepté de partager leurs impressions, à chaud.

Akram Derbel rappelle en préambule que « le digital est un enjeu stratégique pour tous les cabinets ».

Laure Arnal estime que « le digital c'est l'avenir. C'est le cabinet dans l’ensemble de ses composantes qui va évoluer. Dès à présent, il faut vraiment se poser la question sur chaque dossier de ce qu'on peut automatiser au maximum ».

Nancy Bodin relève que « la problématique ne se borne pas au niveau des experts-comptables. On aborde ce sujet depuis des années sur la partie informatique avec des outils collaboratifs. On travaille beaucoup sur la stratégie, le marketing, les RH. Je suis convaincue que ce changement, ce mouvement, cette transformation digitale est avant tout un changement humain, un changement de posture. Nous sommes habitués à travailler avec beaucoup d'outils. La question est : « comment aujourd'hui s'adapter, à l'ère du digital ? ». La transformation digitale n'est absolument pas une problématique “outil” mais de savoir utiliser l'outil pour s'adapter et répondre aux attentes de nos clients en utilisant ces outils.

J'ai notamment retenu de la conférence un slide sur ce que l'intelligence artificielle ne nous enlèvera pas : tout ce qui est soft skills : la capacité d’adaptation, l'importance de l'empathie aujourd'hui, la créativité, le leadership… Quelque part, c'est rassurant parce que cela ne va pas disparaître. La place de l'homme est d’autant plus valorisée. Il faut voir l'arrivée de l'IA comme une transition qui va faciliter toutes les tâches chronophages et permettre à l'homme de valoriser ses vraies compétences et qualités qui sont autres.

Lors de la conférence, on pouvait ressentir l’angoisse, l’inquiétude naturelle parce qu'on ne sait pas où on va. J'ai envie de rebondir sur l’intervention de Christian Clot lors de la plénière d’ouverture : il faut savoir apprécier justement cette nouvelle aventure qui s'ouvre à nous, savoir apprécier chaque nouvelle chose qu'on va découvrir aujourd'hui et avoir l’envie d'y aller et d'essayer. Osons! ».
Pour aller plus loinL’Ordre propose de nombreux outils pour vous accompagner dans votre transition numérique (guide du cloud, de la cybersécurité...), accessibles sur le site de l'Ordre et sur Bibliordre.

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

JANVIER 2019

SIC N° 380

  • Le prélèvement à la source : c'est parti !
  • Bruno Parent : directeur général de la Direction générale des finances publiques
  • Les défis mondiaux de la comptabilité

Consulter

Décembre 2018

SIC N° 379

  • ​73e Congrès « Stratégie et compétences pour la croissance »

Consulter

Novembre 2018

SIC N° 378

  • Règles de signature des travaux des cabinets d'expertise comptable
  • jesignexpert.com, la nouvelle plateforme de signature électronique
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics

Consulter

OCTOBRE 2018

SIC N° 377

  • Prélèvement à la source : une réforme majeure
  • Cendra Motin : le PAS est enclenché
  • Fusion Agirc et Arrco : bien s'y préparer

Consulter